LA LEGION ETRANGERE D'HIER ET D'AUJOURD'HUI
Bonjour,
Bienvenue sur le forum : http://http://www.camerone.net. Ce Forum est RESERVE aux Légionnaires de tout Grade et les Membre d'une Amicale de la Légion . IMPORTANT, dés votre connexion au forum vous devrez . REMPLIR COMPLETEMENT votre profil et vous présenter aux membres et émarger lma charte(dans les 48h) pour officialiser votre inscription Et surtout remplir complétement le profil A DÉFAUT VOTRE INSCRIPTION SERRA SUPPRIMÉE .
AMITIÉS LÉGIONNAIRES

LA LEGION ETRANGERE D'HIER ET D'AUJOURD'HUI

LA LEGION ETRANGERE , SON HISTOIRE , SES TRADITIONS ET SES AMICALES
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CAMP DE RIVESALTES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 14:45:11

PAR CHRISTIAN




( C'était le point de départ des "raid" de fin d'instruction au RILEet/ou 4°RE - )


Le Camp de Rivesalte (Pres de Perpignan)

Le camp Joffre est un vaste ensemble militaire de plus de 600 hectares à cheval sur les communes de Rivesaltes et de Salses. Il fut construit en 1938 dans le but d'en faire un camp d'instruction. L'emplacement fut choisit avec soin. La plaine du Roussillon est proche des Corbières. Une ligne de chemin de fer passe à proximité, il se trouve à côté d'un voie de communication (la nationale), puis plus tard de l'autoroute, et il est près de la mer.


Histoire

Mais 1938 n'est pas une année anodine. Cela fait déjà 2 ans que la guerre civile fait rage en Espagne. Les partisans du dictateur Franco repousse les républicains de plus en plus loin. Le 26 janvier 1939 Barcelone est pris, les anti-nationalistes se voient obligés de quitter en toute hâte le pays. C'est ce que l'on a appelé "Retirada" (Retraite, en espagnol). Voyant le flux impressionnant de migrants à ses frontières, l'Etat français prend la décision de placer une partie de ces espagnols sous bonne garde dans le camp, formant ainsi le premier évènement de rétention du camp Joffre. Une décision gouvernementale avait ouvert la possibilité de le faire l'année précédente, c'est en effet le 12 novembre 1938 qu'avait été signé un décret permettant "l'internement des étrangers indésirables"

Certains s'engagent auprès de leur pays d'accueil aux côtés de personnes ayant d'autres nationalités : sénégalais, indochinois. C'est là l'origine des "compagnies de travailleurs étrangers".

Presque en paralèlle, en 1939, commence la seconde guerre mondiale. A cette époque le camp se compose de 16 îlots désignés par une lettre de l'alphabet. Seuls 9 sont complètement aménagés. Le camp sert de lieu de transit pour les militaires du département en attente d'affectation. Suite à la défaite de l'armée française, il passe sous la direction du gouvernement de Vichy. Le 14 janvier 1941 il est officiellement inauguré sous l'appelation de "Centre d'hébergement de Rivesaltes". Peu à peu le lieu devient un centre de regroupement familial : Tziganes, espagnols fuyant Franco et juifs sont internés dans les baraquements. La capacité du camp est de 18000 personnes. Il s'avère rapidement qu'en pratique les familles sont séparées. Les conditions de vie se dégradent avec l'afflux massif de toujours plus de personnes. Afin de maintenir une vie acceptable, des associations caritatives obtiennent l'autorisation de s'occuper des internés.

C'est durant cette période que vont s'évertuer une petit groupe de femmes à faire sortir de ce camp des femmes enceintes pour les faire accoucher à la maternité d'Elne. Cet établissement sera un véritable havre de paix pour les internés, d'autant plus qu'ils étaient souvent mis en contact avec des résistants.

Mais les heures du camp Joffre s'assombrirent encore en août 1942. Devant l'insistance des allemands les îlots K et F sont transformés en centre de triage et de transit des juifs. Cette partie du camp devient officiellement le "Centre National de Rassemblement des Israélites". Certains juifs auront pour destination Drancy, les autres eurent plus de chance. Au total près de 20000 personnes passèrent par ces deux îlots. En novembre de la même année les allemands envahissent la zone Sud, le camp redevient un lieu purement militaire.

Vestiges des bâtiments du camp "

Repris par le ministère de la défense à la fin de la guerre, il deviendra un "Centre de séjour surveillé de Rivesaltes", puis le "Dépôt N°162 de prisonniers de guerre de l'Axe". En 1948 le camp retrouve sa vocation militaire jusqu'en 1963, année qui fait suite aux accords d'Evian marquant la fin de la guerre d'Algérie. Les harkis, ces soldats algériens ayant choisi la France seront rappatriés comme les français, mais pour certains l'arrivée sur le sol national fut douloureux. Des milliers de harkis furent eux aussi internés sur le camp Joffre dans l'attente d'une solution d'hébergement, et d'un point de vue plus général, d'une solution pour leur permettre de vivre en France. Les derniers harkis ont quitté le camp en 1970.

Le camp Joffre fut ensuite confié au 24e RiMA de Perpignan (Régiment d'Infanterie de Marine). Depuis le départ de ce régiment le camp Joffre est grandement laissé à l'abandon. Certaines installations sont toujours utilisées par les militaires de la région, bien que rares. C'est le cas du champ de tir par exemple. Mais la plupart des anciens ilôts ayant servis à l'accueil des juifs, tziganes, harkis, prisonniers allemands et autres républicains espagnols sont en grande partie détruits. Il n'en reste que des vestiges qui se détériore rapidement, pans de murs, toits effondrés, dalles fissurées.

A la place de l'ilôt F se dressera bientôt (fin 2008) le Mémorial de Rivesaltes. Apprenez en plus en cliquant ici.

Les gardiens du camp : Un point de vue différent

Suite à la lecture de ce texte, Bernard, un internaute, m'a envoyé son avis concernant la situation des gardiens du camp par rapport aux conditions de vie des harkis internés. Il amène un éclairage sur une situation méconnue.

Bonjour,

J'ai effectué mon service militaire au camp Joffre de Septembre 62 à Septembre 63 et je ne peux laisser dire que les harkis étaient internés au camp. Au départ, nous étions 32 pauvres appelés pour encadrer les milliers de harkis comme vous dites. Si, eux, couchaient sur des lits, nous n'avions que le sol pour matelas, ni table, ni armoire pour mettre le peu d'affaires que nous possédions. Nous avions eu une formation pédagogique, soit à Issoire, soit à Fontenay le Comte pour donner un minimum de formation à ces Harkis avant d' être intégrés à la vie de la métropole. Mais avant, il nous a fallu remettre en état le camp qui a servi de centre de formation, c'est à dire les salles de classes, ateliers etc. et les Harkis étaient dispensés de tous travaux étant les hôtes de la France. Je tenais à apporter ces quelques précisions.

Honneurs et Commémorations

Récemment quatre stèles ont été inaugurées pour commémorer les heures sombres de l'histoire du camp Joffre. La première est dédiée aux juifs internés à Rivesaltes, et plus précisément à ceux qui en sont morts, qu'ils aient été déporté ou qu'ils soient morts sur place. Le texte est le suivant :

Des milliers de juifs étrangers qui s'étaient réfugiés en France furent arrêtés et internés en 1940 dans le Camp de Rivesaltes, en zone libre. D'août à octobre 1942, plus de 2250 d'entre eux, dont 110 enfants, furent livrés aux nazis en zone occupée par l'autorité de fait, dite "Gouvernement de l'Etat Français". Déportés dans le camp d'extermination d'Auschwitz, presque tous y furent assassinés parce qu'ils étaient nés juifs. N'oublions jamais ces victimes de la haine raciale et xénophobe.

Zakhor
Les fils et filles des déportés juifs de France, le 16 janvier 1994.
- Première commémoration officielle au Camp Joffre de Rivesaltes -

Cette stèle fut profanée en 2002. Elle fut remise en état et deux autres l'accompagne depuis ce jour. La première indique ceci :

Cette nouvelle stèle en hommage aux victimes de la Shoah dans les Pyrénées-Orientales a été inaugurée le Dimanche 22 juin 2003 suite à sa profanation une nuit d'octobre 2002.

Sous la présidence de Christian Bourquin, Président du Conseil Général des Pyrénées-Orientales.
Sous l'égide de Me Serge Klarsfled, Président national des fils et filles des déportés juifs de France, membre du bureau exécutif du Conseil représentatif des institutions juives de France, Président des lieux de mémoire pour la fondation de la mémoire de la Shoah.
Avec le concours de Philippe Benguigui, délégué régional des fils et filles des déportés juifs de France, Président de l'association Zokhor pour la mémoire.

Et la seconde :

Lors de cette journée de recueillement le 22 juin 2003 le Président du Conseil Général a soutenu rendre officiellement hommage à toutes les victimes de la barbarie nazie en confirmant la création du futur Mémorial-Historial du Camp de Rivesaltes sur l'emplacement même de cette tragédie.

La seconde stèle est dédiée aux républicains espagnols

In Memoriam
Ici ont été internés, des enfants, des femmes, des hommes civils et militaires, lors de "la retirada" espagnole de février 1939.
L'AACVGRE
"Vivez, la vie continue, les morts meurent et les ombres passent, emporte qui laisse et vit qui a vécu...". Antonio Machado, poète républicain espagnol (1875-1939)

La troisième, elle est consacrée à la mémoire des harkis internés à Rivesaltes.

Honneur aux harkis
25 septembre 2001
Journée d'hommage national aux harkis

La République Française témoigne sa reconnaissance envers les rapatriés anciens membres des formations supplétives et assimilés ou victimes de la captivité en Algérie pour les sacrifices qu'ils ont consentis.
Loi du 11 juin 1994, art. 1er

La stèle rendant hommage aux harkis "

Elle est accompagnée d'une plaque plus modeste dont le texte est le suivant.

Stèle commémorative à la mémoire des soldats réguliers et supplétifs issus de l'armée d'Afrique
En hommage à la communauté harkie qui, fidèle au drapeau et aux valeurs de la République s'honore de tous ses combattants morts pour la France au cours des différents conflits qu'elle a connus.
En souvenir de ceux qui de 1962 à 1972 ont vécu en ce camp et qui par loyalisme ont consenti tant de sacrifices.
Rivesaltes, le 2 décembre 1995.

Enfin la quatrième stèle est en mémoire des tziganes.

Toi qui ne connais ni frontières ni chaines,
Toi dont la liberté coule dans les veines,

La folie des hommes... La folie hitlérienne
Ici t'ont enfermé aux portes de la haine.

Toi qui passes, prie, que cela jamais ne revienne.
Dis-le... Crie-le au monde, afin qu'il s'en souvienne.

Le Camp spécial (1942) - le "Drancy de la zone libre"

Stèle commémorative des Fils et filles de déportés juifs de France pour les victimes du camp de Rivesaltes
Le 26 août 1942 à cinq heures du matin commencent les opérations de ramassage des Juifs étrangers de la zone sud et leur regroupement au Centre national de Rassemblement des Israélites de Rivesaltes. Ce dernier est installé aux îlots J (femmes et enfants), F (hommes ; antérieurement dédié aux travailleurs) et K (réception, criblage et triage). Il est prévu pour un effectif de 10 000 internés composé de familles et une durée de 15 jours. Y sont d’abord regroupés les 1 176 juifs déjà au centre.
Les convois pour Drancy partent le 11 août (400 personnes), le 23 août (175 personnes), le 1er septembre (173 personnes), le 4 septembre (621 personnes), le 14 septembre (594 personnes), le 21 septembre (72 personnes), le 28 septembre (70 personnes), le 5 octobre (101 personnes) et le 20 octobre (107 personnes).
Serge Klarsfeld note que du 4 septembre au 22 octobre, le camp de Rivesaltes a joué le rôle de " Drancy de la zone libre ". Il a été le camp de rassemblement de tous les Juifs arrêtés dans la zone libre et le camp de transit vers Drancy, pour beaucoup de ces Juifs (environ 1 700)2.
En novembre 1942, dans le cadre de l’invasion de la zone libre, les troupes allemandes s’installent au camp Joffre. En conséquence, le centre d’hébergement est liquidé au 25 novembre. À cette date, il comptait 277 membres du personnel.
Durant deux années, le camp de Rivesaltes a interné environ 21 000 individus, dont environ 5 714 au camp spécial, 2 313 ont rejoint Drancy, 2 251 ont été exclues par la commission de criblage. Sur le site sont décédés 215 internés, dont 51 enfants d'un an et moins.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Admin le Lun 5 Mar - 15:52:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 14:45:44

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 14:46:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 14:46:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 14:47:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 14:47:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 14:48:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 14:48:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 15:29:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 15:29:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 15:30:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 15:30:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 15:31:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 15:32:08

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 15:32:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 15:33:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 15:33:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 15:34:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 15:34:44

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 15:35:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 15:35:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 15:36:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 15:36:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 15:37:09

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
CHRISTIAN CLAISE
WEB MASTER DU FORUM
WEB MASTER DU FORUM
avatar

DATE DE NAISSANCE : 08/09/1954
Masculin DATE D' INSCRIPTION : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   Lun 5 Mar - 15:37:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CAMP DE RIVESALTES   

Revenir en haut Aller en bas
 
CAMP DE RIVESALTES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» René Préval à camp Corail
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais
» Decors : Aide de Camp ?
» Attaque d'un camp orque
» [Idée Scénario] bourre-pif autour d'un feu de camp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA LEGION ETRANGERE D'HIER ET D'AUJOURD'HUI :: LES REGIMENTS ET UNITES DE LA LEGION ETRANGERE :: 4° R.E. ET LE GILE :: PHOTOS-
Sauter vers: